Global Statistics

All countries
265,707,478
Confirmed
Updated on December 5, 2021 6:31 am
All countries
237,613,538
Recovered
Updated on December 5, 2021 6:31 am
All countries
5,264,135
Deaths
Updated on December 5, 2021 6:31 am

Stats COVID-19

France
7,875,012
Confirmés
Updated on December 5, 2021 6:31 am
France
7,168,139
Gueris
Updated on December 5, 2021 6:31 am
France
119,506
Décés
Updated on December 5, 2021 6:31 am

Rééducation des muscles après l’accident vasculaire cérébral – est-ce efficace ?

0
(0)

La raideur des muscles est l’effet secondaire le plus courant après un accident vasculaire cérébral ou AVC. Aussi appelé spasticité, celui-ci peut entraîner une perte d’autonomie. Certaines techniques de massage, comme le massage traditionnel thaï peuvent aider le patient à retrouver l’équilibre et l’amplitude du mouvement.

La spasticité après un AVC – quelles sont les causes ?

Tous les muscles du corps et du cerveau se communiquent habituellement. Le cerveau envoie des signaux aux muscles quand ils doivent bouger tandis que les muscles informent le cerveau de la tension qu’ils subissent. L’AVC peut endommager les zones du cerveau qui assurent le contrôle des muscles. C’est ce phénomène qui justifie l’altération de la communication entre les muscles et le cerveau. C’est ce qu’on appelle la spasticité qui se manifeste par les douleurs articulaires et musculaires, les mouvements rigides et encombrants, l’amplitude limitée de mouvement, les problèmes avec la coordination ainsi que l’incapacité du patient à relâcher les muscles. 

Il peut aussi arriver que certaines parties du corps, particulièrement le bras et la jambe, se posent en positions atypiques. Pour soulager naturellement la spasticité, le massage traditionnel thaï figure dans la liste des meilleurs traitements. Sur le site https://www.massage-vip-paris.fr, vous pouvez trouver d’autres techniques de massage pouvant vous aider à combattre les autres douleurs musculaires et articulaires. 

Comment traiter la spasticité après un AVC ?

Le traitement de la spasticité suivant un AVC n’est pas le même pour chaque patient. Voici quelques traitements réputés efficaces contre les raideurs musculaires provenant d’un AVC.

Le massage thaï

Le massage thaï s’inspire du yoga et de la méditation. Il vise à stimuler la circulation sanguine et lymphatique pour rétablir la santé des muscles et des articulations. En cas de spasticité après AVC, le praticien exerce des pressions plus ou moins rythmées sur le corps du patient, particulièrement sur la zone tendue. Cette technique permet de favoriser la circulation sanguine sur les terminaisons nerveuses. Celle-ci s’accompagne souvent d’une douleur plus ou moins modérée.

Les exercices de physiothérapie et d’ergothérapie

Les soins proposés par les physiothérapeutes et les ergothérapeutes apportent de l’aide précieuse en cas de spasticité après AVC. Les exercices de physiothérapie consistent à stimuler et à rétablir la communication entre le cerveau et les muscles. Si les raideurs musculaires touchent la partie haute du corps, les exercices et les étirements proposés par l’ergothérapeute permettent de minimiser les effets de la spasticité.

L’acupuncture et ses bienfaits

Plusieurs études et essais cliniques justifient l’efficacité de l’acupuncture dans le traitement des problèmes musculaires. L’acupuncture aide à rétablir la perte de fonction, la perte de mobilité et la dépression. Pour garantir un meilleur résultat, il est conseillé de commencer la rééducation de 10 à 30 jours après l’accident vasculaire. La durée du traitement varie de 7 à 10 semaines, selon l’état de santé du patient. 

Le botox en cas de spasticité sévère

Le botox ou toxine botulique est une substance naturelle, synthétisée à partir du Clostridium botulinum. Très connu en médecine esthétique, ce sont les personnes qui cherchent à lutter contre les rides et les marques de vieillesse qui utilisent la toxine botulique. Mais cette substance de la famille des protéines fait aussi preuve d’efficacité chez les personnes qui souffrent de spasticité sévère. Les injections de Botox aident à soulager la spasticité. 

Les traitements médicamenteux

Il existe des médicaments efficaces pour atténuer la raideur des muscles après un accident vasculaire cérébral. Le médecin détermine le type de médicament et le mode d’administration selon l’état de santé du patient et de la sévérité des contractions musculaires. Pour soulager la spasticité et rétablir l’équilibre, il est possible de combiner deux traitements. Dans tous les cas, il vaut mieux demander l’avis du médecin.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Décompte des votes : 0

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sujets chauds

Articles en rapport