Global Statistics

Stats COVID-19

Rage de dents, dent cassée, infection dentaire… : comment faire face à ces urgences ?

0
(0)

Les problèmes dentaires peuvent survenir à des moments inattendus, surtout la nuit. Ils nécessitent souvent une intervention médicale immédiate par un dentiste. Mais il faut savoir reconnaître une urgence dentaire pour bien agir en fonction de la gravité de la situation. Après, il sera possible d’adopter les bons réflexes pour résoudre le problème. Décryptage !

Savoir reconnaître les urgences dentaires

Tous les maux bucco-dentaires ne sont pas forcément des urgences dentaires. En effet, il faut au moins que la douleur soit insupportable et non passagère. Il existe généralement cinq types d’urgences dentaires. La plus courante est évidemment la rage de dents. Aussi appelée pulpite, la rage de dents est une inflammation de la pulpe dentaire ou de l’endodontie. Elle survient souvent suite à une forte pression ou lorsqu’il y a une carie non soignée. Sans une prise en charge rapide, la rage de dents risque de se transformer en nécrose. Ensuite, les complications suite à une opération chirurgicale sur les dents sont aussi considérées comme des urgences dentaires. Elles sont marquées par des saignements abondants suivis de douleur intense.

Avoir une dent cassée ou tombée est sans aucun doute une urgence qu’il faut à tout prix traiter. Le dentiste pourrait la remettre en place si le patient se rend au plus vite dans un cabinet dentaire. En outre, la parodontie est aussi considérée comme une urgence dentaire. Elle survient lorsque les tissus qui soutiennent les dents présentent une infection. Il en va de même pour les infections suite à la pose d’un implant dentaire. Elles sont très douloureuses et peuvent endommager toutes les dents. Ce type d’infection est souvent dû à une mauvaise hygiène dentaire. Enfin, si l’un de ces maux bucco-dentaires se produit durant la nuit, ce sera inévitablement une urgence.

Ce qu’il faut faire en cas d’urgence dentaire

Les personnes victimes d’une urgence dentaire tentent souvent de réduire les douleurs ressenties, surtout la nuit. C’est la bonne chose à faire avant d’appeler éventuellement les urgences. En effet, si les douleurs s’estompent, il sera possible d’attendre les heures d’ouverture habituelles pour se rendre chez un dentiste. Ainsi, il existe quelques astuces pratiques pour limiter les infections dentaires. La prise d’un médicament de type analgésique pourrait aider à calmer la douleur. Mais si cela ne marche pas, le sachet de glaçons, lui, fonctionne toujours. Il suffit donc de l’appliquer sur la partie douloureuse et le froid s’occupe du reste. En effet, ce dernier a une action anti-inflammatoire et anesthésiante.

Pour une dent cassée ou expulsée, l’astuce avec les glaçons peut aider à réduire la douleur. Cependant, il faut garder la dent dans un récipient contenant du lait le temps qu’un dentiste en prenne soin. Si les douleurs persistent malgré les tentatives, il ne reste plus qu’à contacter les urgences pour connaître l’adresse des dentistes de garde les plus proches. Par ailleurs, il est aussi possible de consulter un annuaire en ligne afin de trouver un dentiste de garde autour de moi. Cette solution est d’autant plus rapide et pratique, car un annuaire affiche d’habitude le numéro des professionnels de garde durant la nuit.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Décompte des votes : 0

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sujets chauds

Articles en rapport