Global Statistics

All countries
622,931,964
Confirmed
Updated on October 1, 2022 3:47 am
All countries
601,233,699
Recovered
Updated on October 1, 2022 3:47 am
All countries
6,549,249
Deaths
Updated on October 1, 2022 3:47 am

Stats COVID-19

France
35,391,211
Confirmés
Updated on October 1, 2022 3:47 am
France
34,546,598
Gueris
Updated on October 1, 2022 3:47 am
France
155,112
Décés
Updated on October 1, 2022 3:47 am

Qu’est ce que l’apnée obstructive du sommeil ?

5
(1)

Le syndrome d’apnée du sommeil est une affection courante et difficile à appréhender. L’apnée obstructive du sommeil en est la forme la plus répandue, mais également la plus grave, et se caractérise par un arrêt de la respiration de manière répétée, pendant 10 secondes ou plus, pendant le sommeil. Ce trouble entraîne une diminution de l’oxygène dans le sang, ce qui occasionne de multiples réveils nocturnes ayant des conséquences sur la qualité du sommeil, mais également des effets nocifs sur la santé tels que l’hypertension ou des problèmes cardiaques, par exemple.

 

Les causes de l’apnée obstructive du sommeil.

Chez les adultes, la cause la plus fréquente de l’apnée obstructive du sommeil est l’obésité, qui est associée à une augmentation du tissu mou de la bouche et de la gorge. Pendant le sommeil, lorsque les muscles de la gorge et de la langue sont plus détendus, ce tissu mou peut provoquer l’obstruction des voies respiratoires. En plus de l’obésité, d’autres caractéristiques anatomiques associées à l’apnée obstructive du sommeil – dont beaucoup sont héréditaires – comprennent une gorge étroite ou un cou épais. Les facteurs contributifs peuvent inclure l’hypothyroïdie, une croissance excessive et anormale due à une production excessive d’hormone de croissance (acromégalie), ainsi que des allergies et d’autres conditions médicales telles qu’une déviation de la cloison nasale qui provoque une congestion des voies aériennes supérieures. Chez les adultes, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et/ou l’utilisation de sédatifs sont souvent associés à l’apnée obstructive du sommeil.

 

Chez les enfants, les causes de l’apnée obstructive du sommeil comprennent souvent une hypertrophie des amygdales ou des adénoïdes. Parmi les causes moins courantes, on retrouve différentes formes de tumeur affectant le système respiratoire, une excroissance dans les voies respiratoires, et des malformations congénitales comme le syndrome de Down et le syndrome de Pierre-Robin. Le syndrome de Down entraîne une hypertrophie de la langue, des adénoïdes et des amygdales, ainsi qu’une diminution du tonus musculaire des voies respiratoires supérieures. Le syndrome de Pierre-Robin se caractérise par une mâchoire inférieure sous développée et une langue sous forme de « boule » qui a tendance à tomber à l’arrière de la gorge. Bien que l’obésité infantile puisse provoquer une apnée obstructive du sommeil, elle est beaucoup moins souvent associée à cette maladie que l’obésité adulte.

Les complications liées à l’apnée obstructive du sommeil

 

Des preuves de plus en plus nombreuses suggèrent que l’apnée obstructive du sommeil est fortement associée à des affections telles que l’hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, le diabète, le reflux gastro-œsophagien, l’angine nocturne, l’insuffisance cardiaque, l’hypothyroïdie ou encore, un rythme cardiaque anormal. Environ la moitié des patients souffrant d’apnée du sommeil souffrent d’hypertension, et l’apnée obstructive du sommeil non traitée augmente le risque de maladie cardiaque et de décès. De plus, l’apnée obstructive du sommeil est associée à une somnolence diurne excessive, ce qui augmente le risque d’accidents de la route et de dépression. Certaines complications peuvent être liées à la libération d’hormones de stress, qui peut être déclenchée par de fréquentes baisses du taux d’oxygène sanguin et une qualité de sommeil réduite. Les hormones de stress peuvent augmenter le rythme cardiaque et peuvent également entraîner le développement ou l’aggravation d’une insuffisance cardiaque. Le traitement médical – qui comprend le contrôle des facteurs de risque, l’utilisation de la pression positive continue des voies respiratoires (CPAP), et la chirurgie – peut améliorer les signes et les symptômes de l’apnée obstructive du sommeil et de ses complications.

 

Quel que soit l’âge, l’apnée obstructive du sommeil non traitée peut entraîner de graves complications, notamment des maladies cardiovasculaires, des accidents et une mort prématurée. Il est donc important que toute personne présentant des signes et des symptômes d’apnée obstructive du sommeil – en particulier des ronflements forts et des réveils nocturnes répétés suivis d’une somnolence diurne excessive – fasse l’objet d’une évaluation médicale appropriée.

 

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 5 / 5. Décompte des votes : 1

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sujets chauds

Articles en rapport