Global Statistics

All countries
550,861,342
Confirmed
Updated on June 29, 2022 7:15 am
All countries
523,384,677
Recovered
Updated on June 29, 2022 7:15 am
All countries
6,354,111
Deaths
Updated on June 29, 2022 7:15 am

Stats COVID-19

France
30,825,789
Confirmés
Updated on June 29, 2022 7:15 am
France
29,563,776
Gueris
Updated on June 29, 2022 7:15 am
France
149,443
Décés
Updated on June 29, 2022 7:15 am

Quels sont les causes et les traitements pour la perte de cheveux ?

0
(0)

Tout humain perd en moyenne 50 à 100 cheveux par jour. Mais cela reste imperceptible parce que de nouveaux cheveux les remplacent illico presto. Cependant, lorsque ces derniers n’arrivent plus à couvrir les pertes, on dit que la personne souffre de calvitie.

Causes de la chute de cheveux

La chute de cheveux est généralement liée à un ou plusieurs facteurs. Les lignes suivantes présentent les principaux d’entre eux.

Antécédents familiaux (Hérédité)

La cause la plus fréquente de perte de cheveux est une maladie héréditaire qui survient après le vieillissement. Ce mal est généralement appelé alopécie androgénique, calvitie masculine et calvitie féminine. Elle affecte environ 5 % des hommes de moins de 20 ans et plus de 40 % des hommes de plus de 40 %.

Cela se produit généralement progressivement et peut être identifié à partir de symptômes : un front dégarni et des taches chauves chez les hommes et des cheveux clairsemés sur toute la longueur de la couronne du cuir chevelu chez les femmes.

Événements très stressants

Il arrive qu’après un choc physique ou émotionnel, de nombreuses personnes se mettent à ressentir un amincissement général de leurs cheveux. Ce type de perte de cheveux est généralement temporaire : quelques jours à quelques mois.

Changements hormonaux et conditions médicales

Diverses conditions peuvent entrainer la perte de cheveux permanente ou temporaire. Parmi ces conditions, on retrouve souvent les changements hormonaux dus à la grossesse, à l’accouchement, à la ménopause et à d’autres problèmes de thyroïde.

En ce qui concerne les conditions médicales, elles comprennent l’alopécie areata qui est liée au système immunitaire et provoque une perte de cheveux inégale, des infections du cuir chevelu et la trichotillomanie qui est un trouble de l’arrachage des cheveux.

Coiffures et traitements

Une coiffure excessive ou une coiffure qui tire les cheveux comme des cornrows ou des nattes peuvent provoquer un type de perte de cheveux appelé alopécie de traction. Les soins capillaires à l’huile chaude et les permanentes peuvent également provoquer la chute des cheveux. Lorsque des cicatrices se produisent, la perte de cheveux peut être permanente.

Médicaments et suppléments

La perte de cheveux peut être un effet secondaire de certains médicaments, tels que ceux utilisés pour le traitement du cancer, de l’arthrite, de la dépression, des problèmes cardiaques, de la goutte ou encore de l’hypertension artérielle.

Il arrive également qu’après une radiothérapie, surtout de la tête, les cheveux ne repoussent plus comme avant.

Lorsqu’une personne commence à présenter des pertes de cheveux excessifs, il est recommandé de faire appel à un médecin esthétique professionnel.

Les différents traitements de la chute de cheveux

Il existe différentes méthodes pour traiter la perte de cheveux, quels que soient l’âge ou le sexe de l’individu.

Les traitements médicaux

Diverses applications médicales permettent un tant soit peu de combattre la perte de cheveux. Au nombre de celles-ci, nous avons :

  • Les médicaments antichute

Ils sont essentiellement réservés aux hommes du fait que la plupart d’entre eux sont contre indiqués chez les femmes. Ils permettent de ralentir la chute des cheveux et de stimuler la repousse capillaire à la seule condition que les follicules pileux soient toujours présents.

  • La mésothérapie

Cette technique consiste à faire de multiples injections dans le cuir chevelu afin de ralentir la perte des cheveux, de renforcer et de restructurer le follicule. Elle permet d’améliorer la vascularisation et de réhydrater le cuir chevelu.

En dehors de ces deux traitements, il est également possible de prendre quelques compléments alimentaires afin d’améliorer la texture des cheveux et de combattre la calvitie naissante.

La greffe de cheveux

Une fois que la calvitie a attaqué le chevelu au point où certaines zones deviennent glabres et dégarnies, seuls les implants capillaires sont applicables pour assurer une réelle repousse des cheveux.

La greffe de cheveux est applicable à partir de 35 ans, une fois que les cheveux sont stabilisés. Cependant, après la greffe, il est recommandé de suivre un traitement antichute pour maintenir le résultat pour avoir une véritable victoire sur la calvitie.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Décompte des votes : 0

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sujets chauds

Articles en rapport