Global Statistics

All countries
199,285,313
Confirmed
Updated on August 2, 2021 5:11 pm
All countries
178,112,918
Recovered
Updated on August 2, 2021 5:11 pm
All countries
4,245,028
Deaths
Updated on August 2, 2021 5:11 pm

Stats COVID-19

France
6,146,619
Confirmés
Updated on August 2, 2021 5:11 pm
France
5,702,014
Gueris
Updated on August 2, 2021 5:11 pm
France
111,885
Décés
Updated on August 2, 2021 5:11 pm

La kinésithérapie dans le traitement de la Sclérose en Plaques

5
(1)

La sclérose en plaques ou SEP est une maladie neurologique. Les traitements sont complexes et entraînent rarement la guérison complète. Le kinésithérapeute peut aider à soulager la Sclérose en Plaques. Le patient atteint de SEP peut voir en la kinésithérapie une aide précieuse dans sa vie quotidienne.

La Scléose en Plaques

La sclérose en plaques est une maladie qui affecte le système nerveux, en particulier le cerveau, les nerfs et la moelle épinière. C’est le neurologue français Jean Martin Charcot qui l’a décrite pour la première fois en 1868.

Elle touche la myéline, qui forme la gaine protectrice autour des nerfs. Cela a pour conséquence de ralentir la transmission de l’influx nerveux, pour qui la myéline a normalement un rôle important. 

C’est une maladie auto-immune. Le système immunitaire s’attaque à la myéline, pensant qu’il s’agit d’un corps étranger. Cela crée une inflammation et une destruction de la myéline (démyélinisation). 

Le rôle de la myéline est de protéger les fibres nerveuse et d’accélérer la transmission de l’influx nerveux. Par conséquent, dans certaines parties du système nerveux, les impulsions sont ralenties ou bloquées, provoquant divers symptômes. 

Les symptômes de la Sclérose en Plaques sont très variables selon les zones atteintes du système nerveux et selon les individus. Cependant, les symptômes les plus courants sont :

  • les engourdissement des membres, 
  • une déficience visuelle, 
  • des sensations de choc électrique aux membres ou au dos, 
  • des troubles de la motricité, avec l’impression que la personne atteinte est en état d’ébriété, 
  • une fatigue importante.

Le plus souvent, la sclérose en plaques se développe de manière discontinue. Une première crise peut se manifester puis une partie des symptômes peuvent disparaître. Des récidives ou crises reviennent, suivant le même mécanisme, laissant également quelques séquelles. La maladie évolue donc souvent sous forme de crises et peut affecter de nombreuses fonctions : contrôle moteur, sensation, mémoire, parole, etc. Entre chaque crise, une partie de la myéline peut se reconstruire, mais rarement complètement. C’ets pourquoi, un certain nombre de symptômes persistent, entraînant des séquelles. Si ces crises sont nombreuses, cela peut entraîner une invalidité permanente.

La SEP touche plus souvent les femmes que les hommes. Les 3/4 des personnes atteintes de Sclérose en Plaques sont des femmes. La première crise se manifeste souvent jeune, entre 25 et 35 ans. Environ 2500 cas sont diagnostiqués chaque année.

 

Les traitements de la Sclérose en Plaques

En raison des progrès de certains traitements, la sclérose en plaques n’est plus synonyme d’invalidité systématique. 

On distingue 3 types de traitements par médicaments. 

Les traitements de fond

Des traitements de fond agissent sur le système immunitaire. Ils ont pour but de réduire ou de supprimer la réponse immunitaire contre son propre organisme, notamment la myéline. Il s’agit de médicaments immuno-modulateurs ou immunosuppresseurs. 

Ces traitements peuvent réduire la fréquence des poussées inflammatoires.

Les traitements pendant les poussées

Des traitements agissent au moment des poussées inflammatoires; Le but de ces traitements est de diminuer l’inflammation lors de celles-ci. Pour cela, les corticoïdes sont fréquemment utilisés. Cependant, certains effets indésirables peuvent se manifester. Ce traitement est donc dosé avec parcimonie.

Les traitements des symptômes

On a évoqué la multitude de symptômes lors de la SEP. La plupart sont liés à des déficiences motrices. Le meilleur traitement pour traiter cela est la kinésithérapie ou rééducation fonctionnelle. La difficulté du patient atteint de Sclérose en Plaques est souvent de trouver un kinésithérapeute. Les kinésithérapeutes sont très sollicités et les délais pour obtenir un rendez-vous sont parfois assez longs. Il manque de kinésithérapeutes en France et les structures hospitalières peinent à trouver des kinés. Les annonces d’emploi pour kinés se multiplient sur internet. 

 

La kinésithérapie

Qu’est-ce que la kinésithérapie?

La kinésithérapie est une méthode de traitement qui se base sur le mouvement. Elle a pour rôle de redonner de la mobilité aux régions du corps qui en ont perdue suite à une maladie, une blessure ou tout simplement en vieillissant.

C’est une méthode de traitement manuel effectué par des professionnels de santé spécialisés : les kinésithérapeutes.

Les kinésithérapeutes peuvent être amenés à traiter aussi bien des adultes que des enfants pour des pathologies très diverses. Nous pouvons évoquer par exemple la scoliose, la rééducation après fracture, la rééducation respiratoire … Et bien sûr, la rééducation dans le cadre de pathologies neurologiques, comme la Sclérose en Plaques.

Le kinésithérapeute et la Sclérose en Plaques

Au début de l’évolution de la maladie, les symptômes moteurs ont une incidence faible dans la vie quotidienne. Le kinésithérapeute a pour rôle de redonner confiance au patient atteint de SEP afin d’éviter qu’il se sédentarise. Le kiné a également un rôle antalgique grâce à des massages et des mobilisations au niveau des éventuelles régions du corps douloureuses.

En avançant dans la maladie, certains symptômes peuvent affecter fortement le quotidien du patient. Il s’agit principalement des symtômes moteurs. Cela peut entraîner des pertes d’équilibre fréquentes et une fatigue importante.

Le kinésithérapeute va aider le patient à améliorer son équilibre grâce à des exercices de rééducation. Il va faire en sorte de renforcer la fonction musculaire du patient. Cela aura pour effet d’améliorer grandement le quotidien des malades.

Le kinésithérapeute pourra se déplacer au domicile du patient si cela est nécessaire. Mais il est souvent préférable que le patient aille au cabinet du kiné afin que la prise en charge soit optimale. En effet, au cabinet du kiné, les outils de rééducation peuvent améliorer l’efficacité d’une séance de kinésithérapie.

Ainsi, les traitements contre la SEP existent et permettent aux patients de ralentir fortement l’évolution de cette maladie. La Sclérose en Plaques n’est donc plus synonyme d’invalidité permanente.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 5 / 5. Décompte des votes : 1

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sujets chauds

Articles en rapport