Global Statistics

All countries
265,707,478
Confirmed
Updated on December 5, 2021 6:31 am
All countries
237,613,538
Recovered
Updated on December 5, 2021 6:31 am
All countries
5,264,135
Deaths
Updated on December 5, 2021 6:31 am

Stats COVID-19

France
7,875,012
Confirmés
Updated on December 5, 2021 6:31 am
France
7,168,139
Gueris
Updated on December 5, 2021 6:31 am
France
119,506
Décés
Updated on December 5, 2021 6:31 am

Comment fonctionne le système immunitaire de l’organisme humain ?

0
(0)

Le système immunitaire est à la fois un système de surveillance et de défense fonctionnant en permanence. Il protège l’organisme humain des agressions extérieures. De nombreux organes et plusieurs dizaines de types de cellules différents constituent ce système immunitaire.

Mode d’action du système immunitaire

En premier lieu, un microbe pénètre par la bouche, les yeux ou par le nez dans l’organisme. C’est le cas par exemple de la Covid-19. Il peut également pénétrer par les sécrétions vaginales, le sperme ou par le sang. Ensuite, les globules blancs ou leucocytes détectent et captent le microbe en question. Ce sont des cellules présentes dans la lymphe, dans le sang et dans divers organes. Telles que les intestins, les poumons et le derme. Après, des cellules immunitaires sécrètent des substances chimiques telles que des cytokines. Ces dernières vont ensuite recruter d’autres qui ont la capacité d’éliminer le microbe en l’absorbant et le digérant. Cette phase correspond à l’étape de l’inflammation aiguë responsable des symptômes telle la fièvre ou la rougeur. 

Parallèlement, d’autres cellules migrent jusqu’aux ganglions lymphatiques les plus proches via le sang. Elles présentent là un fragment de microbe qu’on appelle l’antigène à une autre catégorie de globules blancs. Ce sont les lymphocytes T et B qui s’activent d’abord et se multiplient ensuite. Les lymphocytes B se chargent de produire les anticorps pouvant neutraliser le microbe. Quant aux lymphocytes T, elles détruisent les cellules infectées. Après guérison, ces deux lymphocytes qui se situent dans les ganglions peuvent garder l’antigène du microbe en mémoire. Dans ce cas, on ne peut plus être malade une seconde fois à cause de la mémoire immunitaire. C’est la base de la vaccination.

Les principaux organes du système immunitaire

Pour connaître les principaux organes du système immunitaire, vous pouvez voir cette page. En effet, ils sont cinq dont les ganglions lymphatiques, la moelle osseuse, la rate, le thymus et la muqueuse. Les ganglions lymphatiques se situent au niveau du cou, des genoux, des aisselles, des plis de l’aine et de l’intestin. Ces ganglions stockent des lymphocytes et il n’y en a qu’environ 100 dans le corps.

Les lymphocytes T terminent ensuite leur maturation dans le thymus. Les compétents d’entre eux seront libérés dans le sang. Quant à la rate, c’est un réservoir de globules blancs.

Qu’en est-il des muqueuses et de la moelle osseuse ?

Les muqueuses se trouvent dans les voies urinaires et génitales, dans l’intestin, dans les bronches et dans le nez. En effet, 20% des leucocytes résident dans le seul intestin.

Quant à la moelle osseuse, c’est l’endroit où les globules blancs sont fabriqués. Jusqu’à leur maturation, les lymphocytes B s’y développent.

Formation du système immunitaire de l’organisme humain

Au début, ce sont les anticorps de la mère qui sont transmis au fœtus via le placenta pendant la grossesse. Et à la naissance, le système immunitaire du nouveau-né est ensuite forgé par l’exposition à de nombreux microbes. Le bébé entre en contact avec les bactéries vaginales maternelles lors de l’accouchement. Ces bactéries vont peupler son intestin et vont amorcer le développement de son microbiote. C’est ce qui joue un rôle clé dans la formation de son système immunitaire. Après, le lait de la mère apporte des anticorps. Il contient des bactéries enrichissant ainsi le microbiote du bébé. En cours de maturation, les vaccinations vont stimuler le système immunitaire. De même que la diversification des aliments enrichira le microbiote intestinal et produira une forte réaction immunitaire. L’enfant rencontra enfin lors de la vie en collectivité de nouvelles bactéries et microbes. Ce qui va aussi contribuer à la maturation de son système immunitaire.

 

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Décompte des votes : 0

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sujets chauds

Articles en rapport