Global Statistics

All countries
265,725,106
Confirmed
Updated on December 5, 2021 7:31 am
All countries
237,665,957
Recovered
Updated on December 5, 2021 7:31 am
All countries
5,264,502
Deaths
Updated on December 5, 2021 7:31 am

Stats COVID-19

France
7,875,012
Confirmés
Updated on December 5, 2021 7:31 am
France
7,168,139
Gueris
Updated on December 5, 2021 7:31 am
France
119,506
Décés
Updated on December 5, 2021 7:31 am

Comment cuisiner le CBD ?

0
(0)

Le CBD est utilisable en cuisine et s’incorpore à tous les plats. Certes, le cannabidiol s’utilise aisément dans n’importe quelle recette ou boisson. Diverses étapes sont à suivre pour cuisiner correctement cet ingrédient.

Pour cuisiner avec le CBD

De prime abord, il faut savoir que le CBD est connu pour son caractère liposoluble. Ce faisant, il s’ajoute aisément à diverses recettes. Il peut s’infuser dans une matière grasse dont l’huile de coco ou encore le beurre. Le canniabidiol s’incorpore à des repas savoureux en prenant la forme de sauce, de marinade ou encore d’assaisonnement. Il est aussi possible de l’utiliser pour de succulents desserts à l’instar des brownies, des gâteaux ou encore des cocktails.

Quelle que soit la manière avec laquelle le CBD est utilisé, il existe différentes lignes de conduite à prendre en compte pour éviter les erreurs. 

Faire attention au timing

Le cannabis sert à l’élaboration d’huiles et de beurres. Cependant, ces préparations nécessitent de la patience. De plus, les ingrédients doivent infuser à températures faibles pendant certaines heures. Il convient de laisser l’infusion frémir dans la matière grasse ayant une température comprise entre 160 et 200°C. Il est préconisé d’user d’un thermomètre de cuisine. L’infusion doit rester à cette température pendant environ 3 heures.

Ajouter de l’eau aux beurres et à l’huile

Il est préconisé d’ajouter la même quantité d’eau à celles de beurre et d’huile au moment de faire des infusions. Cela accroît l’esthétique et la qualité du rendu final. L’eau s’évapore pendant le processus et elle laissera un rendu lisse, pur et moins vert. Qui plus est, grâce à l’eau, l’infusion ne risque pas de brûler. Ainsi, le cannabinoide ne se dégradera pas.

Filtrer correctement

Les matières brutes infusées seront filtrées via une étamine. C’est un processus nécessitant beaucoup de patience, car la solution gouttera sur l’étamine qui se place au-dessous du récipient. Il faut éviter de presser l’étamine pour tenter d’accélérer les choses. Certes, la patience est ici mise à rude épreuve, mais faire ce geste risque de permettre aux matières grasses de passer dans le récipient. 

Faciliter la cuisine avec l’huile et les concentrées

Si passer par le processus de décarboxylation des fleurs brutes ne vous intéresse pas, vous pourrez toujours vous tourner vers les huiles et concentrés qui sont déjà préparés et que vous pouvez acheter dans une boutique CBD. Différentes huiles CBD sont disponibles pour donner aux consommateurs des mesures précises en termes de dosages. Ainsi, vous pourrez vous retrouver aisément quant à la posologie du CBD consommée. Il suffit dès lors de déchiffrer les informations sur l’étiquette du flacon et d’ajouter les gouttes en tenant compte de vos préférences.

L’isolat de CBD constitue également une autre option précise et simple. Il est facile d’ajouter les cristaux à tous les plats de vos goûts et également aux boissons. Vous pouvez encore user de ces cristaux pour saupoudrer les brownies, gâteaux et autres préparations. L’objectif étant d’améliorer la structure. Sinon, pourquoi ne pas verser dans les cafés fantaisistes au même titre que le sucre ?

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Décompte des votes : 0

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sujets chauds

Articles en rapport