Santé et Médicament

Cas Clinique :: [ Cas Clinique ]

20341 lectures

UNE LANGUE MISE A NU.

Par Dr Pierre FRANCES

UNE LANGUE MISE A NU.

Publié le Mercredi 04 Nov. 2015


UNE LANGUE MISE A NU. sur facebook
UNE LANGUE MISE A NU.



HSITOIRE

Eugénie, 57 ans, consulte car elle a perdu beaucoup de poids depuis quelques mois.

Elle explique avoir un problème de dysphagie aux solides, et une asthénie importante.

Il est vrai qu’elle a de grosses difficultés à avaler des aliments solides car son dentier s’est cassé il y a un an, et elle n’arrive plus à trouver la solution pour pouvoir le remplacer.

L’examen de cette patiente permet de retrouver une langue dépapillée (cf. cliché 1).

Le bilan biologique objective l’existence d’une anémie ferriprive : Hb à 9,3 g/100 ml (N entre 12 et 16), et ferritine à 4 µg/l (N entre 15 et 150).

Compte tenu de ces résultats biologiques, et de la symptomatologie digestive, une gastroscopie a été réalisée. Cette dernière a permis d’objectiver un rétrécissement au niveau de la partie supérieure de l’œsophage.

 

DIAGNOSTIC

SYNDROME DE PLUMMER-VINSON

 

DEVELOPPEMENT

Le syndrome de Plummer-Vinson ou Kelly-Paterson est une pathologie rare.

Son origine semble multifactorielle : génétique, auto-immune, alimentaire.

Il s’agit d’une triade qui associe une anémie sidéropénique, une dysphagie aux solides, la présence de membranes œsophagiennes.

Le plus souvent cette anomalie est retrouvée chez des patientes édentées (les femmes de race blanche ayant entre 40 et 80 ans sont les plus souvent touchées), ou supportant mal leurs prothèses.

La dysphagie est le plus souvent indolore, et progressive. Elle est secondaire au développement d’un anneau au niveau de l’œsophage cervical (repli membraneux situé au-dessous de la jonction pharyngo-œsophagienne).

Les autres éléments cliniques sont représentés par :

-          Les manifestations en rapport avec l’anémie (asthénie, pâleur, tachycardie).

-          Les manifestations oro-pharyngées (chéilite angulaire, exfoliation linguale, perlèche, glossite).

-          D’autres organes peuvent être touchés. Ainsi on retrouve parfois une splénomégalie, et une hépatomégalie, et une augmentation du volume de la thyroïde.

-          Au niveau unguéal il est classique de rencontrer une koïlonychie.

Une supplementation en fer peut améliorer le patient. Cependant, il faut en parallèle effectuer une dilation et une ablation des membranes œsophagiennes responsables de la dysphagie.

Enfin, ces patients doivent être suivis régulièrement car ce syndrome peut être responsable à plus ou moins long terme d’une néoplasie digestive haute.

 

Pour en savoir plus

1.      Kuffer R, Lombardi T, Husson-Bui C, Courrier B, Samson J. La muqueuse buccale. De la clinique au traitement. Ed. MED’COM 2009.

2.      Leporrier M, Seguin A. Anémie par carence martiale. La Revue du Praticien 2004 ; 54 (2) : 217-223.

Auteurs

FRANCES Pierre médecin généraliste, 1 rue Saint Jean Baptiste 66650 Banyuls sur mer

DARDENNES Gemma interne en médecine générale. Programme Hippokrates. Nottingham. UK.

AH-TECH Catherine interne en médecine générale 34000 Montpellier.

GARRIDO Elisabeth externe 30900 Nîmes.

PEROLAT Nicolas externe 34000 Montpellier. 

Mots clés de l'article : |

Dans la rubrique Cas Clinique

TATOUAGE THERAPEUTIQUE…..

TATOUAGE THERAPEUTIQUE…..

UN TATOUAGE SECONDAIRE

UN TATOUAGE SECONDAIRE
Les avis des lecteurs
projeteur Ajouté le 2016-05-25 12:47:05
ravi de connaitre votre site ,primordial pour notre Maghreb BON COURAGE

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z