Santé et Médicament

Cas Clinique :: [ Cas Clinique ]

38031 lectures

TATOUAGE THERAPEUTIQUE…..

Par Dr FRANCES Pierre

TATOUAGE THERAPEUTIQUE…..

Publié le Dimanche 22 Mars 2015


TATOUAGE THERAPEUTIQUE….. sur facebook
TATOUAGE THÉRAPEUTIQUE… - Dermatologie.



 

HISTOIRE

Raymonde, 74 ans, en villégiature dans notre région consulte pour avoir un avis sur des manifestations cutanées apparues il y a de cela quelques années, et qui semblent s’accentuer au niveau du creux axillaire gauche.
En fait, notre patiente a remarqué la présence d’une dilatation superficielle, et fine de vaisseaux donnant une sorte de feutrage (cf. cliché 1).
Raymonde a bénéficié d’un traitement chirurgical pour un cancer du sein. Ce traitement a été associé à une radiothérapie et à une chimiothérapie.

DIAGNOSTIC

TELANGIECTASIES SECONDAIRES A LA RADIOTHERAPIE
 

DEVELOPPEMENT

Deux types de complications cutanées  sont observés à la suite d’une radiothérapie :
Les complications cutanées précoces de la radiothérapie (elles apparaissent le plus souvent dans les jours ou les semaines qui suivent la radiothérapie).
La radiodermite aiguë est fréquemment décrite suite à la radiothérapie. Son apparition, et son importance dépendent de la nature du rayonnement, de la dose délivrée, de son énergie, et du site irradié.
 
Quatre grades sont décrits (classification Common Terminology Criteria for Adverse Event) :
Grade 1 : érythème débutant, épithélite desquamative sèche
Grade 2 : érythème modéré à intense avec dépilation, œdème modéré, épithélite exsudative
Grade 3 : épithélite exsudative confluente, œdème important, saignement provoqué par un traumatisme modéré.
Grade 4 : nécrose cutané, ulcération de l’épaisseur du derme, saignement spontané du champ d’irradiation.
 
L’érythème fugace s’observe la plus souvent dans les 24 à 48 premières heures après une radiothérapie.
L’épidermite sèche est objectivée au bout de 15 jours. La peau se pigmente, devient sèche, et se desquame.
L’épidermite exsudative se caractérise par des phlyctènes et des suintements séreux.
L’alopécie ou l’épilation ; elles varient en fonction de la dose délivrée.
Pour prévenir ces complications précoces, il est recommandé  de porter des vêtements amples, de ne pas frotter la peau lors de sa toilette, et de recourir aux émollients après  la séance de radiothérapie.
Les complications cutanées tardives.
 
Des modifications morphologiques sont souvent notées (asymétrie, changement de forme du mamelon), une hypo ou hyperpigmentation, une sensibilité résiduelle, une nécrose graisseuse, une fibrose et des télangiectasies.
Les télangiectasies de Raymonde sont des complications tardives de sa radiothérapie. Nous l’avons rassuré, et lui avons expliqué la possibilité d’un traitement par laser à des fins esthétiques 
 
Pour en savoir plus :
Henni M, Ali D. Effets indésirables de la radiothérapie. La Revue du Praticien 2012 ; 62 : 461-466.
 
Auteurs
FRANCES Pierre médecin généraliste 1 rue Saint Jean Baptiste 66650 Banyuls sur mer.
BODILIS Guenaëlle interne en médecine générale 34000 Montpellier.
BLEAKLEY Charles interne en médecine générale. Programme Hippokrates. Bath. UK.
Cavaillez Thibaut externe 34000 Montpellier.  
Mots clés de l'article : Télangiectasie | Radiothérapie | Radiodermite | Érythème | Alopécie |

Dans la rubrique Cas Clinique

EN DOUBLE - Cas clinique

EN DOUBLE - Cas clinique

UNE LANGUE MISE A NU.

UNE LANGUE MISE A NU.
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z