Santé et Médicament

Focus :: [ Focus ]

35651 lectures

Perte de la première molaire permanente : Conséquences orthodontiques

Par Dr F.Ammouche

Perte de la première molaire permanente : Conséquences orthodontiques

Publié le Lundi 12 Oct. 2015


Perte de la première molaire permanente : Conséquences orthodontiques sur facebook
Perte de la première molaire permanente : Conséquences orthodontiques



Introduction

Souvent confondue par les parents avec une  molaire temporaire, la carie de la première molaire permanente est très mal prise en charge. L’examen clinique des patients se présentant à nos consultations révèle une tendance accrue à la carie des premières molaires permanentes. Au moins une molaire maxillaire ou mandibulaire est atteinte par la lésion carieuse avec souvent un stade de délabrement qui impose le recours à l’extraction.

Pourtant son rôle n’est pas des moindres.  La première molaire permanente occupe une place-clé dans l’occlusion. Dans la plupart des cas, c’est la première dent définitive à faire son apparition sur l’arcade et ce vers l’âge de six ans. Elle signe le passage à la denture mixte, étape intermédiaire au cours de laquelle les dents permanentes commencent à se mettre en place de part et d’autre de celle-ci. C’est une dent accessionnelle, elle se met en place derrière la deuxième molaire temporaire. Elle est aussi appelée « dent de six ans ».

Rôle de la première molaire permanente

L’occlusion idéale des premières molaires permanentes correspond à la classe I d’Angle avec

une molaire inférieure qui avance d’une  demi-cuspide par rapport à la première molaire supérieure (fig.1).  Des  rapports cuspide-fosse participent à la stabilisation des arcades et au verrouillage de l’occlusion.

La  première molaire pilier postérieur de l’occlusion guide l’éruption des dents permanentes, contribue à l’équilibre occlusal et au bon déroulement de la croissance des maxillaires. Elle constitue également le point d’appui essentiel  d’un traitement orthodondique notamment au moment du recul des canines et des incisives.

                                                                                                                                                                                         

Fig.1  Occlusion molaire en classe I   d’Angle

 

 

Lésion carieuse  de la première  molaire permanente

Au moment de son apparition sur l’arcade, la première molaire permanente est particulièrement sensible à la lésion carieuse. L’immaturité de l’émail, l’alimentation riche en hydrates de carbone, l’absence d’hygiène bucco-dentaire à ce stade de dentition augmentent le risque d’atteinte des tissus dentaires par les acides cariogènes.  Des caries débutantes au niveau des sillons (fig.2) apparaissent et évoluent en caries profondes en l’absence de prise en charge rapide (fig.3).

 

 

Fig.2 Carie des sillons

 

 

 

Fig.3 Carie profonde au niveau de la première molaire supérieure droite (16) avec une perte tissulaire importante

 

Conséquences orthodontiques  de l’extraction des premières molaires permanentes

Lorsque la reconstitution coronaire est impossible, l’extraction devient inévitable avec des conséquences orthodontiques indésirables pouvant conduire à des malocclusions et /ou entraver la décision thérapeutique du praticien (fig.4 et fig.5).    On peut observer :

-          Une diminution importante du coefficient masticatoire surtout en présence d’une agénésie des dents de sagesse, avec une incidence directe sur la mastication dont le rôle lors de la croissance est fondamental ;

-          Des déplacements dentaires dans les trois sens de l’espace : versions, égressions, rotations, créant un déséquilibre occlusal dans les rapports intra et inter-arcades ;

-          Des  diastèmes multiples ;

-          Une migration de la deuxième molaire permanente avec  perte de l’espace laissé par la première molaire (10 mm) obligeant le praticien à recourir à d’autres extractions en cas d’encombrement ou de décalages des bases osseuses ;

-          Des troubles de la croissance, en particulier lorsque la face est courte avec une tendance à la rotation mandibulaire antérieure : diminution de la dimension verticale de la face;

-          Une difficulté lors de l’établissement du plan de traitement  dans le choix des  extractions quand elles sont indiquées et un allongement de la durée du traitement lorsque l’espace laissé par la molaire est disponible, le recul dentaire impliquant plus d’éléments : 2èmes prémolaires, 1ères  prémolaires, canines et incisives.

-          La perte de l’élément essentiel d’appui lors du traitement orthodontique compromettant les possibilités d’ancrage.

 

 

Fig 3 et Fig. 4 Perte de trois  premières molaires  permanentes avec de nombreuses conséquences occlusales et fonctionnelles (espaces résiduels, recouvrement incisif exagéré, versions dentaires, coefficient masticatoire réduit)

Conclusion

Les  incidences nombreuses de la perte de la première molaire permanente doivent conduire à une meilleure prise en charge et ce le plus rapidement possible, pour cela, il faut:

•         dépister précocement  l’atteinte carieuse ;

•         instaurer le brossage dès la denture temporaire ;

•         conseiller une alimentation moins sucrée surtout en cas  de prédisposition à la carie ;

•         intercepter rapidement toute lésion débutante (scellement des sillons) ;

•         avertir les  parents  des conséquences occlusales et fonctionnelles si la molaire est extraite et conseiller une consultation orthodondique ;

De fait, une collaboration pluridisciplinaire étroite paraît essentielle, impliquant plus particulièrement  le pédiatre et l’omnipraticien qui sont souvent les premiers à recevoir les enfants en consultation.             

Mots clés de l'article : Orthodontie | Molaire |

Dans la rubrique Focus

Rhinophyma : Causes, classifications, complications et traitement

Rhinophyma : Causes, classifications, complications et traitement

Une carcinose péritonéale sur maladie de crohn iléale

Une carcinose péritonéale sur maladie de crohn iléale
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z