Santé et Médicament

En pratique :: [ En pratique ]

27341 lectures

PÉRICARDITE

Par Dr Dounia Meziane

PÉRICARDITE

Publié le Lundi 24 Nov. 2014


PÉRICARDITE sur facebook
Étiologie et prise en charge d'une péricardite - Cardiologie.



 
 
Une péricardite est une inflammation du péricarde "un sac a double paroi qui entoure le cœur
 
On a deux types de péricardite : aigue et chronique .

Péricardite aiguë bénigne

Etiologies des péricardites aiguës :

• Péricardite aiguë bénigne (virale ou idio-Péricardites chroniques constrictives pathique).
• Bactérienne purulente, fongique ou parasitaire.
• Néoplasique et postradique.
• Rhumatismale (rhumatisme articulaire aigu RAA).
• Collagénoses (lupus, sclérodermie, poly–arthrite rhumatoïde, périartérite noueuse,etc.).
• Infarctus du myocarde (à la phase aiguë témoignant de l’étendue de la nécrose et syndrome de Dressler).
• Post-péricardotomie.
• Traumatique.
 

Conduite devant une Péricardite aiguë bénigne :

 
• Hospitalisation (non systématique) en service de cardiologie.
 
• Repos au lit strict jusqu’à disparition des douleurs puis activité limitée pendant une dizaine de jours (arrêt de travail de 15 j).
 
• Traitement anti-inflammatoire : antia inflammatoire non stéroïdien, acide acétylsalicylique (ASPEGIC 1000) : 1 g x 3/j pendant
5 à 8 jr puis décroissance progressive sur 15 jr ; dans les formes hyperalgiques: ASPEGIC 1 g en IVD. 
 
• Protection gastrique : oméprazole ( MOPRAL) : 1 gél./j. 
 
• Traitement antalgique associé pendant les 48 premières heures : analgésique périphérique, paracétamol ( DOLIPRANE ou PARALGAN),2 gél. à 500 mg x 3/j.
 
• La corticothérapie est contre-indiquée (favorise les rechutes).
 
• Complications : rechute (20 %), récidive,tamponnade, constriction (très rarement).
 
 

Péricardite chronique constrictive :

La constriction péricardique provoque une gêne au remplissage ventriculaire réalisant un tableau d’adiastolie.
 

Étiologies des péricardites chroniques constrictives:

• Idiopathiques : 40 à 50 %.
• Post-chirurgie cardiaque : 20 %.
• Tuberculose.
• Au décours de péricardites purulentes.
• Post-traumatisme cardiaque.
• Néoplasiques et postradiques.
• Connectivites.
• Procaïnamide, hydralazine, méthysergide.
• Insuffisance rénale chronique
 

Conduite devant Péricardite chronique constrictive :

Son traitement consiste en une péricar-dectomie chirurgicale : 
 
- exérèse des feuillets pariétal et viscéral ;
- voie d’abord : thoracotomie antérieure gauche ;
- circulation extracorporelle en attente (ou d’emblée pour certains) ;
- surveillance tensionnelle par cathétérisme radial et hémodynamique par sonde de Swan-Ganz.
 
 
Différentes complications peuvent survenir : défaillance cardiaque congestive,arythmies, infections et hémo-péricarde.
 
La mortalité opératoire est inférieure à 5 % ; 80 à 90 % des patients deviennent asymptomatiques mais la guérison peut prendre
plusieurs mois.
Mots clés de l'article : |

Dans la rubrique En pratique

Traitement de l' épaule gelée

Traitement de l' épaule gelée

Que faire devant un torticolis de l’enfant ?

Que faire devant un torticolis de l’enfant ?
Les avis des lecteurs
zinedine Ajouté le 2016-02-05 11:32:32
Voila je suis sous statine depuis2ans et j'ai peur d'attraper le diabete d'pares ce que j'ai lu dans. La presse medicale

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z