Santé et Médicament

Mise au point :: [ Mise au point ]

98520 lectures

Pédiculose Ou Phtyriase

Par admin19

Pédiculose Ou Phtyriase

Publié le Dimanche 11 Nov. 2012


Pédiculose Ou Phtyriase sur facebook
Épidémiologie,Diagnostic clinique,Traitement



 

 

 Épidémiologie

 

  • Cycle parasitaire :

⇒  Insectes hématophages de la famille des arthropodes parasites stricts de l’Homme, reponsable d’une infestation très fqte mondiale.

⇒  La femelle pond en moy 10 lentes / j, ovoïdes, fermement attachées aux poils/fils/cheveux à 4 mm de sa base.

 

      

 


 

 

  • Différentes espèces :

⇒ Pediculis humanis capitis

⇒Pédiculose du cuir chevelu  => Vit sur le cuir chevelu

⇒  Contagiosité interhumainedirecte ou indirecte (brosses, écharpes,..) surtt entre enfants d’âges scolaires (filles surtt) de toutes o.sociales confondues et chez les adultes d’hygiène médiocre

⇒ Pediculis humanis corporis

⇒ Pédiculose du corps surtout chez SDF et sujets d’hygiène précaire

⇒ Contagiosité indirecte (vétements, literie)

⇒ Vecteurs du typhus exanthématique (Rickettsia prowazeckii), fièvre récurrente cosmopolite (Borrélia recurentis) et fièvre des tranchées (Borrelia     Quintana)

⇒ Phtirius inguinalis

⇒Pédiculose inguinale => MSTmais aussi indirecte par vêtements / serviettes

⇒ Si localisation ectopique (aisselles : pubères ou cils : impubères) chez l’enfant doit aboutir à un signalement de sévices à enfants.

 

 

Diagnostic clinique

 

  • Pédiculose cuir chevelu :

⇒  PRURIT : prédomine ds régions occipitotemporales avec lésions de grattage impétiginisés(rechercher adp cervicales dt occipitales )

⇒ LENTES : visible à l’œil nu, ne tombent pas qd secoue cheveux, vivantes si à moins de 1.3 cm du cuir chevelu

⇒ POUX : + difficile à voir, mais tt de même visible à l’œil nu surtt si cheveux foncés, environ une dizaine

  • Pédiculose du corps :

⇒PRURIT diffus intermittent et plutot posterieur : prédominant aux régions couvertes (émmanchures post, régions scapulaires et lombes)

⇒ leucomélanodermie des vagabonds Petites papules hémorragiques, associées à des lésions de grattage qui peuvent être le siège d'une pigmentation et d'une lichénification avec cicatrice dépigmentées témoignant de la chronicité des lésions.

⇒Diagnostic : découverte des poux dans les vêtements : couture, col, ceinture

⇒  Scabiose souvent associée

  • Pédiculose du pubis :

⇒ PRURIT permanent de la région pubienne mais aussi cuisses, abdomen, aisselles, barbe voire les sourcils et cils chez l’enfant (conjonctivite et blépharite du bord libre). Surinfections fqtes avec impétigo / adp.

⇒  TACHES BLEU ARDOISE : de la peau abdominale et des cuisses peuvent se voir => exceptionnel

⇒ Diagnostic : découverte des poux immobiles accrochés à l'émergence des poils associés à des lentes grisâtres.

⇒Bilan de MST

 

 

Traitement

 

  •   Moyens thérapeutiques = traitement étiologique pédiculicides et lenticides surtout :

 ⇒Pyréthrines de synthèse (para-poux®)et naturelles(Marie-Rose®, Spray-pax) = bonne efficacité, toxicité moindre (paresthésie et irritation du cuir chevelu), résistance un peu + fqte qu’au Malathion

⇒Organophosphorés = Malathion= Prioderm® = + toxique (surtt prés source de chaleur) et moins de résistance. Coché comme le meilleur traitement de la pédiculose du cuir chevelu en 2000 Sud .

⇒Aphtiria® (Lindane = organochlorés = héxachlorocyclohexane)) en poudre = action seulement pédiculicides

  •   Indications :

⇒ Traitement ambulatoire

⇒Traitement local, simultanée de toute la fratrie

⇒ Lotion soit avec malathion soit avec une pyréthrine, appliquée raie par raie, laisser agir de 5 à 30 min le plus souvent pr pyréthrine, 12 h pr Malathion (jusqu’à 24 h pr pédiculose du corps) suivi d’un lavage des cheveux par un shampoing doux non traitant.

⇒ Eliminer les lentes en passant cheveux au peigne fin

⇒ Renouveler l’application à 8 j

  •  SURVEILLANCE
  •   NB : Pyréthrine et Malathion ne st pas CI en cas de jeune âge
  •  Mesures associés :

⇒ Poudrer avec Aphtyria peigne, chapeaux, écharpes, literie pendant 48 h

⇒ Ou Laver à 60°C

⇒Dans pédiculose du corps, on peut etre amené à raser l’individu

⇒  Prévenir l’école mais éviction scolaire que si non traité

⇒ Traiter les impétiginisations éventuelles : antistaph

  •  Facteurs d’échecs au traitement :

⇒ Facteurs humains : négligence de la pédiculose 

⇒ Coût des produits comme facteur limitant

⇒  Réinfestation surtout en collectivité

⇒  Forme galénique inappropriée => préférer les lotions aux shampoings

⇒  Produit non lenticide : les organochlorés (DDT, HCH,..)

⇒Quantité appliquée insuffisante

⇒  Résistance aux insecticides habituels : pyréthrine > Malathion

 

Source : Fiches Rev Prat, Conf Hippo, Book de dermato, Icono : université d’Indiana, departement de Dermatologie, QCM Intest 2000 

 

Mots clés de l'article : |

Dans la rubrique Mise au point

Hypertension Artérielle De La Grossesse

Hypertension Artérielle De La Grossesse

Cancers Cutanés épithéliaux	                                      Epidemiologie, Etiologie, Anatomi

Cancers Cutanés épithéliaux Epidemiologie, Etiologie, Anatomi
Les avis des lecteurs
kamal Ajouté le 2017-10-16 11:59:30
j'ai des morpions au niveau pubien et j'ai trouvé que spray pax est efficace. quel est son équivalent en algérie. merci

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Jeudi 01 Nov. 2018
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z