Santé et Médicament

FMC :: [ FMC ]

9260 lectures

Médicaments Et œil

Par admin19

Médicaments Et œil

Publié le Lundi 19 Nov. 2012


Médicaments Et œil sur facebook
Cataracte cortisonique – Corticoïde s locaux contre indiqués dans la kératite herpétique Rétinopathie aux antipaludéens de synthèse Atropine et glaucome aigu Par voie générale : pénétration à travers les barriéres hémato oculaires A usage local : p



 

·         Effets secondaires oculaires :

 

 

 

Corticoïdes

Locaux et généraux

Antipaludéens de synthèse

Parasympatholytiques

Pptés

Action anti-inflammatoire puissante en surface et en profondeur

 

Chloroquine

Hydroxochloroquine =  Plaquénil®

 

Inhibiteur de l’acéthylcholine

Mydriase passive, cycloplégie (paralysie de l’accommodation) , abolition RPM direct du côté où ils st instillés .

Indications

Pathologie. inflammatoires du segment ant. ou post : conjonctivite, blépharite, uvéite…

 

Prophylaxie et Traitement du palu

PR

Lupus

 

Inflammation oculaire :iridocyclite, kératite, soins post-op

Mydriaticum® :FO(action rapide/brève)

Atropine® : uvéite (action longue 10 j)

Skiacol®:skiascopie (action rapide/prolongé)

Par voie générale : atropine, anti-H1, antiparkinsonien, ADT, amphèt, IMAO, BZD , phénothiazine,  …

Effets IIaires

oculaires

1-Cataracte : stt si traitement prolongé local ou général,  bilat, sous-capsulaire post., liée à poso, durée , activité anti-infl.

A l’arret :stabilisation ou aggravation

 

 

 

2-HTIOsur terrain prédisposé  (GCAO) surtout si traitement local, par diminution de l’évacuation de l’HA

Hypertonie d’autant + élevée que le pv anti-infl est fort

Délai d’apparit° variable (2-3 sem) Asymptomatique svt

Réversible à l’arrêt avec HTIO résiduelle

 

 

 

3-Retard de cicatrisation: stt traitement local

 

 

 

4-ImmunoD : aggrave infection stt virale mais ne st pas un F.déclenchant

 

 

 

5-Neuropathie optique oedemateuse  (oedeme papill bilat , dilatation veineuse, hgie Rt) secondaire à un traitement prolongé ou arrêt brutal par v. générale

Zone de Texte: Gène à la lumièreDiminution vision de prèsCrise de GAFA Secheresse occulaireEffet systémique de l’atropine 1-Thésaurismose  = Dépots cornéens pigmentaires à sa partie inf selon des lignes horizontales : moustaches de chat  30 à 40 %   Asympto   Réversible à l’arret

2-Troubles de accomodationpar action sur le muscle lisse ciliaire : cycloplégie partielle « presbytie »  et réversible

 Survient chez 40% des patients  si > 500 mg/j .de chloroquine

+ rarement : diplopie, parésies occulomotrices

3-Maculopathie (atteinte Rt)

-Rare  (0.1%) mais grave

-fdr 

 40 ans

 250mg/j de choloroquine ou > 400mg/j d’hydroxychlo

 3 ans de traitement

-Maculopathie  bilatérale +/- symétrique définies par 3 stades :

  Préclinique = scotome paracentral puis central, dyschromatopsie d’axe rouge-vert , altération ERG ( ↑onde A , ↓ onde B )

 Maculopathie= BAV, fovéola hyperpigmentée en œil de bœuf, angioG : altérat° de épith pigmentaire. ERG (c.rétiniennes) et EOG (c.pigmentaires) perturbés .

  Séquellaire= AV effondrée, lésions Rt diffuses (aspect poivre et sel) , rétrecissement calibre des Vx, pâleur papillaire

4-Cataracte : sous capsulaire posterieure (discuté)

Contre-indications

locales

Kératite herpétique superficielle

Trachome évolutif

Ulcère cornéen

 

 

-Atcd de GAFA sf si iridotomie périph.,

-Angle étroit

 -Atropine® :

Allergie (hyperhémie conjonctivale,  oedeme palpébral )

Troubles cardio-vascu sévères.

 

Si obligation à administrer un psychotrope chez un sujet ayt un angle étroit => obligation de faire une iridotomie périph bilatérale .

 

 

CAT

surveillance

1- Chir de la cataracte

2- Arrêt corticoide si possible, sinon ttt de médical GCAO

 

Corticothérapie locale =>  ppaux effets secondaires : Glaucome, retard de cicatrisation et immunodépression

 

Corticothérpie générale =>  cataracte et neuropathie optique oedemateuse

-Examen à LAF

-Surveillance régulière avec

 examen initial, ts les 6 mois pdt

 2 ans, puis ts les 3 mois après 3

 ans de traitement : AV, vision des

 couleurs, CV, FO, ERG

-Irréversible et s’aggrave

 même après arrêt du traitement.

-Pas de traitement, risque de cécité

 complète

 

 

·         Effets secondaires extra-oculaires des collyres :

 

 

 

βbloquants= sympatholytique

sympathomimétiques

Pptés

La plupart des B-bloquants diminuent la tension intraoculaire en diminuant la sécrétion de l’humeur aqueuse .

 

Betoptic  Timoptol ® = B-Bloquant non cardiosélectif sans ASI

-SympathoM naturels : Adrénaline glauposine®, et précurseurs dipivalynéphrine Propine® -action : mydriase active sans cycloplégie en stimulant le muscle dilatateur irien, hypotonie oculaire

-SympathoM de synthèse : phényléphrine Néosynéphrine® : mydriase de courte durée

Indications

Traitement du  GAAF << du GCAO (1iere intention)

Adré : glaucome chronique à angle ouvert 

CI ds GAAF car mydriatique

Effets IIaires généraux

Passage systémique, quel que soit le profil pharmacologique de la molécule :

Chronotrope – Bathmotrope –

Dromotrope –  Inotrope –

VasoC    bronchoC

Contractions utérus gravide

Palpitations, tachyC, arythmie cardiaque

HTA

Tremblement , pâleurs, céphalées

Décongestion nasale

Contraction utérus gravide

 

Occulaire : Hyperhémie conjonctivale, blépharite, pigmentation conjonctivale (adénochrome), oedeme maculaire chez l’aphaque

Contre-indications

Absolues :

Pneumo :

- Asthme, BPCO

Cardio vascu :

- BAV des second et troisième degrés non appareillés,

- Maladie du sinus (y compris BSA).

- Insuffisance cardiaque congestivenon contrôlée par traitement

- Artériopathie des MI

- Choc cardiogénique.

- Angor de Prinzmetal.

- Bradycardie (< 45-50 contractions par minute).

- Raynaudet troubles circulatoires périphériques.

- HypoTA .

- Phéochromocytome non traité.

Relative :Amiodarone , dysthyroidie, diabète non équilibré, dépréssif

 

CI en  cas d'angle étroit

HTA

Insuffisance coronaire

Hyperthyroïdie

Association avec ADT , IMAO

 

Par ailleurs en QCM :

-Cordarone : dépots cornéens, kératopathie sous-épithéliale

-Cocaïne : parasympatholytique ®mydriase

-Dérivés Nitrés IV : CI ds GAFA

 

A savoir :

- PARASYMpathique => MYOSIS => β bloquant

- SYMPATHIQUE => MYDRIASE => Adré, néosynéphrine, atropine, IMAO, BZD, Artane => CI ds GAFA

 

Source : Fiches Rev Prat, rdp, Vidal 2000, conf Ipesud

Mots clés de l'article : |

Dans la rubrique FMC

Encéphalite Herpétique

Encéphalite Herpétique

Varicelle Commune

Varicelle Commune
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
Vendredi 25 Avril 2014
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z