Santé et Médicament

Fiche patient :: [ Fiche patient ]

21301 lectures

Les mères qui allaitent ont besoin du soutien et d'encouragement.

Par Dr Malki Samir

Les mères qui allaitent ont besoin du soutien et d'encouragement.

Publié le Samedi 20 Juil. 2013


Les mères qui allaitent ont besoin du soutien et d'encouragement. sur facebook
Les femmes et l'allaitement - Psychologie.



Plus de soutien est nécessaire pour aider les femmes à surmonter le doute dans l'espoir qu'ils seront allaiter leurs bébés pendant plus longtemps, dit l'Université de l'Alberta chercheur en nutrition.

Une étude menée par l'Université de l'Alberta au Canada a révélé que les nouvelles mamans sèvrent leurs enfants tôt au lieu de les nourrir tout le lait maternel pendant les six premiers mois de la vie, a déclaré Anna Farmer, professeur agrégé au Département de l'agriculture, de l'alimentation et de la nutrition sciences et le Centre d'études sur la promotion de la santé. Cela tombe au-dessous des recommandations formulées par l'Organisation mondiale de la Santé et approuvé en 2004 par Santé Canada et la Société canadienne de pédiatrie.

"Les attitudes des femmes envers l'allaitement maternel avant même la naissance du bébé peuvent prédire si oui ou non les mamans vont allaiter, il est donc important que, depuis le milieu de vie aux espaces publics soutient mamans qui allaitent», a déclaré Paysan. «Nous devons répondre à leurs préoccupations et les idées fausses sur l'allaitement, en particulier les jeunes mères pour la première fois."

Farmer et ses collègues ont sondé 402 femmes enceintes à trois mois du post-partum et 300 d'entre eux à nouveau à la marque de six mois, et a constaté que, bien que près de 99 pour cent des femmes ont commencé à allaiter leurs bébés, seulement 54 pour cent étaient encore exclusivement allaité trois mois après l'accouchement. Ce nombre a chuté à nouveau de 15 pour cent de six mois, en ligne avec la moyenne nationale, qui est également faible pour l'allaitement.

L'étude, publiée récemment dans BMC Pediatrics, a révélé que 54 pour cent des femmes avaient une attitude neutre envers l'allaitement maternel, de même que 53 pour cent des mères qui ont nourri leur formule des nourrissons pendant les six premiers mois après la naissance. Plus de la moitié des femmes de l'étude a cessé d'allaiter en raison de leur perception de l'insuffisance de lait ou d'autres problèmes.

L'étude a également constaté que les femmes ayant un diplôme universitaire de troisième cycle étaient 37 pour cent plus susceptibles d'allaiter exclusivement pendant six mois, par opposition à ceux qui n'ont pas un diplôme. En outre, les mères ayant des enfants précédents étaient plus susceptibles d'allaiter plus longtemps.

Farmer conseille les nouvelles mamans à allaiter aussi longtemps que possible, même sur une base partielle. « Du lait maternel est meilleur qu'aucun."

Farmer espère que les résultats de la recherche aideront les médecins, infirmières et autres professionnels de la santé offrent des conseils aux femmes enceintes avec un accent sur ce qui peut ou peut ne pas être connu sur allaitement maternel exclusif et à long terme, pour aider à promouvoir la pratique au-delà des quelques premiers mois après la naissance.

L'étude recommande également davantage disposition d'ordre pour les salles de soins infirmiers dans les établissements publics. "L'environnement social doit être plus ouvert. Femmes ont besoin d'espaces où ils peuvent allaiter tranquillement, sans un sentiment de honte», a déclaré Paysan.

Mots clés de l'article : Allaitement |

Dans la rubrique Fiche patient

Soyez heureux !

Soyez heureux !

Manger plus de noix renforce le coeur

Manger plus de noix renforce le coeur
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Jeudi 01 Nov. 2018
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z