Santé et Médicament

Basique :: [ Basique ]

85101 lectures

Le système articulaires: arthrologie

Par Dr A Chibane

Le système articulaires: arthrologie

Publié le Lundi 08 Juil. 2013


Le système articulaires: arthrologie sur facebook
Le système articulaires



 

I) l'articulation: définition

L'articulation est un moyen d'union entre deux pièces du squelette. Elle joue un rôle biomécanique majeur. Leur atteinte en pathologie aboutit à des compromissions des fonctions articulaires tant au niveau de la posture qu'au niveau des mouvements.

 

On distingue trois types d'articulations :

-- les articulations de fibreuses

-- les articulations cartilagineuses

-- les articulations synoviales

 

II) Les articulations fibreuses

Ce sont les articulations qui nous présent plus aucun mouvement à l'âge adulte.

Ce sont par exemple: les sutures.

 

a) Les sutures

Les sutures sont présentes au niveau du crâne. Elles sont très évolutives chez l'enfant. Et elles le seront fermés qu'à l'âge de un an afin de pouvoir permettre la croissance du cerveau. On distingue différents types de sutures:

-- les sutures planes

-- les sutures squameuse : les surfaces articulaires sont alors en bisot

-- les sutures dentelée: articulations en dents de scie.

 

b) les Gomphoses

Parmi les articulations fibreuses, on distingue également les Gomphoses.

Elles correspondent à l'union de la dent avec son alvéole dentaire. Comme les sutures, ces articulations ne présentes pas de mobilité immédiate, mais un potentiel évolutif de l'enfance jusqu'à l'âge adulte.

 

III) les articulations cartilagineuses

Au niveau des articulations cartilagineuses en, l'espace articulaire est occupé par du tissu cartilagineuses. Ces articulations présentent une mobilité est réduite. Elles correspondent aux articulations qui possèdent un cartilage articulaire mais pas de cavité articulaire. On distingue deux types d'articulations cartilagineuses :

a) les synchodoses.

ces articulations sont constitués de cartilage hyalin. Elles s'ossifient progressivement au cours du vieillissement. Elles sont présentes au niveau du crâne.

 

b) les symphyses

Elles sont constituées de cartilage fibreux. L'exemple le plus connu est la symphyse pubienne.

 

IV) les articulations synoviales

Les articulations synoviales présentent des caractères communs :

-- une surface articulaire recouverte de cartilage hyalin

-- englobant l'articulation, située autour de l'articulation, une capsule articulaire. Cette capsule articulaire ou manchon articulaire est constitué de deux membranes. Une membrane externe fibreux ans et une membrane interne appelée membrane synoviale.

-- à l'intérieur de la cavité articulaire on observe un liquide d'aspects blancs visqueux, le liquide synoviale.

-- ces articulations sont très mobiles et placés en fonction de la morphologie des surfaces articulaires et des axes de mouvement.

 

On distingue différents types d'articulations synoviales:

 

a) l'articulation de sphéroïde.

Elle oppose deux segments de se faire, un plein et un creux. Elles sont très mobiles et possèdent trois axes de mouvement.

Exemple : l'articulation coxo-fémorale

 

b) l'articulation élipsoïde

Les deux surfaces articulaires sont constituées par deux ellipses : une pleine, une creuse. Elle ne possède que deux axes de mouvement.

Exemple: articulations métatarso-phalangiennes.

 

c) l'articulation en selle

Elle réunis deux surfaces articulaires conclave est convexe. Ces deux surfaces articulaires sont en conformation inverse. Elle ne possède que deux axes de mouvement.

Exemple : l'articulation carpo-métacarpienne du pouce.

 

d) l'articulation bicondylaire

Les surfaces articulaires sont constituées par deux paires de condyles. Elle dispose que d'un axes principales de mouvement.

Exemple : articulation du genou

 

e) articulation de type gingyme ou articulation trochléenne

Elle adopte une forme de charnière. Elle n'admet qu'un axes de mouvement.

Exemple : un l'articulation huméro-ulnaire.

 

f) l'articulation trocoïde

Articulation en forme de gonds de porte. Deux segments de cylindres : un plein, un creux. Elle admet un axe de mouvement.

Exemple : articulations huméro-radiale.

 

V) structures articulaires

 

a) le rôle de protection des articulations

Le rôle de protection des articulations et jouer principalement par la capsule articulaire qui est constituée d'une membrane externe fibreuse inscrite dans le prolongement du périoste. Cette membrane résistante à présent une insertion plus éloignée si l'articulation est très mobiles. La membrane interne ou membrane synoviale est une membrane fine, transparentes en. La membrane synoviale adhère à la membrane fibreuses formant de petits replis et de petits cul-de-sac appelés kistes synoviaux. La membrane interne est très vascularise et et assure la sécrétion du liquide synoviale. Elle joue un rôle de lubrifiants de l'articulation.

 

b) rôle d'amortissement des pressions

Se rôle et jouer par le cartilage ( il saisit le cartilage hyalin dans le cas d'articulations synoviales). Ils protègent les articulations contre l'usure. La surface articulaire est proportionnelle à l'amplitude des mouvements. L'épaisseur de ce cartilage et donc fonction des contraintes de ces articulations. Le cartilage hyalin n'est pas très vascularise et. Il se nourrit par imbibition à partir du liquide synoviale. Ce mode de de nutrition est favorisée par les mouvements articulaire. ( ankylose).

 

c) structures d'adaptation

Le rôle d'adaptation et jouer par les fibres cartilage. Il permet une augmentation de la congruence des surfaces articulaires.

Ce sont :

-- des bourrlet articulaire ou labrum qui réalise un anneau marginal autour de l'articulation. Ils sont d'aspects triangulaires à la coupe. Il présente une face libre en regard de la cavité articulaire. Et deux faces adhérentes, adhérentes à la capsule et adhérentes à la surface articulaire.

-- les ministères. Ce sont des fibres cartilage présents au niveau des genoux. Il constitue également un anneau marginal situé sur le pourtour de l'articulation. Ils sont également triangulaires à la coupe met il ne présente qu'une surfaces adhérentes et de surfaces libres. La surface adhérente est collée à la capsule. ( genou, disque artères vertébraux)

 

Ces structures fibrome cartilagineuses sont soumises à des contraintes de nutrition importante. Elle peuvent donc se rompre. Elles sont alors sources de douleurs. Au niveau des disques inter vertébraux on observera ainsi des hernies discales.

 

d) structure de maintien

Ces structures de maintien s'opposa à la dislocation des articulations face aux différentes forces en présence. Cependant si celles-ci sont déficients d'un on observe une décoaptation des surfaces articulaires : luxation. Ces structures de maintien sont:

-- les membranes fibreuses

-- les ligaments : lames fibreuse très résistantes qui unissent les pièces constitutives d'une articulation. On distingue différents types de ligaments :

*les ligaments passifs. Ils peuvent être extra capsullaire, capsullaire ( il corresponde à un épaississement de la membrane fibreuse de la capsule) ou intracaspullaire.

*les muscles joue le rôle de ligaments actifs

 

e) les structures de glissement

Les structures de glissement ont pour but de favoriser le déplacement des surfaces articulaires. Le cartilage articulaire est très lisse mais fragile.

La synovie constitue également une structure de glissement, elle agit comme lubrifiant. On trouve également les labrum,j les ménisques et les disques intervértébraux.

 

VI) Trophication: vascularisation, innervation

Les cartilages ne sont pas vascularise et les autres structures le son et de manière très importante. Les ligaments et la capsule articulaire sont très innervent les ils jouent un rôle d'informateurs neuro sensoriel.

 

VII) mécanique articulaire.

 

a) Statique

Des articulations subisse des contraintes très variés. Contraintes en pression mais aussi en traction car les surfaces de tendance à s'éloigner les unes des autres sous l'effet de la pesanteur. On observe également des contraintes en torsion.

La position dans laquelle la capsule articulaire est la plus lâche ainsi que les muscles et les tendons est appelé position de repos.

La position de fonction correspond à la meilleure position de l'articulation.

 

b) dynamique

La position de fonction tient compte des axes et de degré de liberté.

Un degré de liberté : unie axiale

deux degré de liberté : bi axial

3 degrés de liberté crient axiale

 

les mouvements simples : mouvement qui s'effectue autour d'un axes

Flexion extension

exemple: du coude

-- la flexion va fermer l'articulation

-- l'extension ouvre l'articulation

 

Abduction adduction, autour du plan ou axes sagittal

-- si on éloigne un membre de l'axe sagittal on observe alors un mouvement d'abduction

-- si on rapproche un membre de l'axe sagittal on observe alors un mouvement d'adduction

 

Rotation, par rapport à l'axe frontale

-- on peut observer une rotation latérale : sans se des aiguilles d'une montre

-- on peut à l'inverse au service une rotation médiale : un sens inverse des aiguilles d'une montre

 

mouvement complexe

Mouvement de prono-supination, s'observe dans la position anatomique de référence

Inversion des et éversion, pour le pied

-- les versions correspond à une entorse latérale de la cheville associée à une adduction et à une rotation médiale

-- le mouvement d'éversion correspond à un mouvement d'abduction et de rotation latérale

Les mouvements de préhension latérale des doigts, il corresponde en fait à des mouvements d'adduction et d'abduction

Si on associe l'ensemble des degré de liberté d'une articulation on parle de circumduction.

Mots clés de l'article : |

Dans la rubrique Basique

Les tumeurs: généralité.

Les tumeurs: généralité.

Pathologies des substances intercellulaires

Pathologies des substances intercellulaires
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Jeudi 01 Nov. 2018
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z