Santé et Médicament

Cas Clinique :: [ Cas Clinique ]

58781 lectures

De petites macules rouges sur les jambes.

Par Dr FRANCES Pierre

De petites macules rouges sur les jambes.

Publié le Samedi 14 Févr. 2015


De petites macules rouges sur les jambes. sur facebook
De petites macules rouges sur les jambes - Dermatologie.



 

HISTOIRE

Huguette, patiente de la quarantaine, présente depuis 48 heures de multiples lésions érythémateuses avec au centre un caractère squameux et kératosique.
Ces anomalies sont retrouvées au niveau des jambes.
Les bords de ces lésions sont bien délimités (limite érythémateuse) (cf. cliché 1).
En fait, notre patiente est venue quelques jours auparavant car elle présentait une angine qui a été traitée par antibiothérapie.
psoriasis en goutte

DIAGNOSTIC

PSORIASIS EN GOUTTE

DEVELOPPEMENT

Le psoriasis en goutte est une entité rencontrée le plus souvent chez le jeune enfant ou l’adolescent.
Cliniquement cette pathologie se caractérise par des lésions papuleuses ou maculeuses qui ont une couleur rouge (plus ou moins foncée).
Le diamètre moyen de ces lésions n’excède pas 1 cm.
Nous retrouvons le plus souvent cette forme de psoriasis au niveau des extrémités (bras, et jambes), mais aussi au niveau du thorax.
En fait, ces formations font souvent suite à des pathologies infectieuses ORL (angines ou pharyngites). 
A l’origine de ces infections, nous objectivons fréquemment un streptocoque β hémolytique du groupe A.
C’est à la suite du développement de l’infection que le psoriasis en goutte apparaît (dans les 15 premiers jours).
Certains auteurs expliquent que l’association entre cette entité et le groupe HLA Cw 06O2 favoriserait l’apparition d’un psoriasis précoce, et chronique.
Toujours est-il que ces lésions se rencontrent parfois chez des patients connus pour un psoriasis. 
En ce qui concerne les diagnostics différentiels, il faut penser à un pityriasis lichénoïde, des lésions de syphilis secondaire, et des lésions de psoriasis en petite plaque.
Ces manifestations rencontrées disparaissent spontanément entre 1 et 3 mois ; d’où l’intérêt de ne pas dramatiser.
Dans le cas où le patient souhaite une résolution (pour des raisons esthétiques) de ces lésions, il est possible de recourir à l’utilisation de corticoïdes ou d’une association corticoïdes et calcipotriol.

Pour en savoir plus

Saurat JH, Lachapelle JM, Lipsker D, Thomas L. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles. Ed. Masson 2009.

AUTEURS

FRANCES Pierre médecin généraliste 1 rue Saint Jean Baptiste 66650 Banyuls sur mer.
BODILIS Guenaëlle interne en médecine générale 34000 Montpellier.
SINGH Sarahjeet interne en médecine générale. Programme Hippokrates. Scottsdale. Arizona. USA.
PONCE de LEON Célia interne en médecine générale. Programme Hippokrates. Barcelone. Espagne. 
REGNAULT Arthur externe 30900 Nîmes.
Mots clés de l'article : Psoriasis. |

Dans la rubrique Cas Clinique

Une chute provoquée...

Une chute provoquée...

UNE TUMEUR COMPOSEE

UNE TUMEUR COMPOSEE
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Jeudi 01 Nov. 2018
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z