Santé et Médicament

Guide des consultations :: [ Guide des consultations ]

40481 lectures

 amibiase

amibiase

Publié le Mardi 28 Mai 2013


 amibiase sur facebook
Définition,Diagnostic,Traitements,Surveillance,Divers



 
 
Définition d'amibiase:
- L'amibiase est une protozoose intestinale (Entamœba histolytica) transmise par voie orofécale. Entamœba histolytica est présente dans tous les parties du monde. 12% de la population mondiale serait infectée, soit 600 millions d'individus dont 90% vivent dans des pays en voie de développement. Sa prévalence en Europe est estimée à 5% (amibiase autochtone ou importée). La plupart des patients infectés sont asymptomatiques.
 
Organes atteints:
- Tractus gastro-intestinal, plus rarement foie, poumons, cerveau
 
Génétique - facteurs héréditaires:
- Sans objet
 
Âge de prédilection:
- Aucun
 
Sexe de prédilection:
- Homme > femme (plus grande exposition professionnelle?)
 
Étiologie:
- Entamœba histolytica est transmise par l'eau et les aliments contaminés par des kystes parasitaires éliminés dans les déjections fécales. Après ingestion, les kystes donnent naissance à des trophozoïtes qui vont vivre dans la lumière colique en tant que parasite saprophyte et reformer des kystes avant d'être éliminés dans les selles. Le passage à une forme invasive (E. histolytica histolytica) à partir d'une forme trophozoïte est possible à tout moment.
- E. histolytica histolytica adhère et lyse la cellule épithéliale colique puis pénètre plus en profondeur dans la paroi colique et peut alors gagner la circulation portale et entraîner une suppuration à distance (abcès hépatique surtout).
 
Facteurs de risque:
- Séjour en zone de forte endémie (non obligatoire)
- Mauvaises conditions sanitaires, absence de notion d'hygiène, promiscuité
- Une transmission orofécale directe est possible en l'absence de notion élémentaire d'hygiène ou de contact sexuel oro-anal.
 
Diagnostic d'amibiase: 
 
Symptomatologie:
- Infection non invasive (jusqu'à 99% des cas) :
 
  1. Asymptomatique (90%)
  2. Diarrhée modérée, gêne abdominale
 
 
 
- Infection invasive "colite amibienne" :
 
  1. Syndrome dysentérique non fébrile (émissions glairo-sanglantes afécales, épreintes et ténesme rectal); en fait, plus souvent, accès diarrhéiques intermittents avec parfois quelques émissions glairo-sanglantes
  2. Tableau de colite grave plus rare: contamination massive, formes évoluées ou survenant sur un terrain fragilisé (immunodépression, grossesse, dénutrition, enfants en bas âge)
  3. Une pseudo-tumeur inflammatoire colique au cours d'une forme chronique est devenue exceptionnelle.
 
- Atteinte extra-intestinale :
 
  1.  Hépatique: fièvre, douleur de l'hypochondre droit, hépatomégalie douloureuse
  2.  Beaucoup plus rarement atteinte pulmonaire ou cérébrale
 
 
 
Diagnostic différentiel:
- Autres colites infectieuses
- Colites inflammatoires: maladie de Crohn, rectocolite hémorragique
- Colite ischémique
- Pour l'amibiase hépatique: abcès à pyogène , surinfection d'un kyste hydatique
 
Examens de laboratoire:
- Examen parasitologique des selles :
 
  1. La présence des kystes d'Entamœba histolytica dans les selles témoigne de l'infection amibienne.
  2. La recherche de la forme pathogène E. histolytica histolytica doit être faite sur des selles émises immédiatement avant leur examen au microscope, ou sur un écouvillonnage rectal (durée de survie extracorporelle très brève).
  3. La mise en évidence de l'infection amibienne peut nécessiter la répétition des prélèvements.
 
- Sérodiagnostic: positif que dans les formes très invasives (localisation tissulaire surtout)
 
Médicaments interférant avec les résultats:
- Les traitements antiseptiques intestinaux diminuent la sensibilité de l'examen de selles.
 
États pathologiques interférant avec les résultats:
- Sans objet
 
Anatomie pathologique:
- Biopsie colique: lyse des cellules muqueuses, présence de trophozoïtes PAS positifs
- Biopsie hépatique en cas d'abcès: nécrose entourée d'une couronne de trophozoïtes
 
Examens diagnostiques spécifiques:
- Endoscopie colique: petites ulcérations superficielles (plus fréquentes dans le côlon droit que dans le côlon gauche) au sein d'une muqueuse par ailleurs normale
- Sérodiagnostic: positif que dans les formes très invasives
 
Imagerie:
- Scanner ou échographie abdominale pour rechercher des lésions hépatiques
 
Démarche diagnostique:
- Notion de séjour en zone endémique (inconstante, et parfois ancienne)
- Suspicion clinique
- La mise en évidence de formes hématophages du parasite permet d'affirmer le diagnostic (dans les selles, sur une biopsie colique).
-  Sérodiagnostic plus souvent positif dans les formes extra-intestinales
 
Traitement d'amibiase :
 
Structure adaptée aux soins:
- Traitement ambulatoire
- Hospitalisation en cas de colite grave ou d'abcès hépatique
 
Mesures générales:
- Amibiase asymptomatique: en dehors d'une zone d'endémie (risque de recontamination faible) traitement par un amœbicide de contact pendant 10 jours
- Amibiase symptomatique: traitement par dérivés 5 nitro-imidazolés pendant 5 à 10 jours. Il est conseillé de faire suivre le traitement par un amœbicide de contact pendant 10 à 20 jours.
- Ponction sous échographie en cas d'abcès amibien hépatique
- En l'absence d'amélioration sous traitement médical (situation rare), chirurgie dans les colites graves ou dans les abcès amibiens
 
Restriction d'activité:
- Selon l'importance du retentissement fonctionnel
 
Régime:
- Aucun
 
Médicaments :
 
Produits de référence:
- Atteinte non invasive: diiodohydroxyquinoléine 210mg x 3/j, tilbroquinone, (600 mg x 2/j)
- Atteinte invasive: métrodinazole 1,5 g à 2 g/j
 
Contre-indications:
- Diiodohydroxyquinoléine et tilbroquinone: pas de traitement prolongé sans examen ophtalmologique (toxicité pour le nerf ophtalmique); dysthyroïdies et allergie à l'iode (diiodohydroxyquinoléine)
- Métronidazole: grossesse
 
Précautions d'emploi:
- Hydroxyquinoléines: ne pas dépasser une durée de traitement de 1 mois; la diiodohydroxyquinoléine contient de l'iode.
- Métronidazole: effet antabuse avec l'alcool
 
Interactions médicamenteuses:
- Hydroxyquinoléines: ne pas associer plusieurs dérivés hydroxyquinoléiniques, avec la nitroxoline
- Métronidazole: association déconseillée avec le disulfirame et l'alcool; surveiller les associations avec les antivitamines K, le fluorouracile
 
Autres médicaments utilisables:
- Atteinte invasive: secnidazole, ornidazole, tinidazole
- Atteinte non invasive: difétarsone
- Parfois, paromomycine, en particulier chez la femme enceinte
 
Surveillance d'amibiase :
 
Modalités de la surveillance:
- Suivi clinique
- Examen de selles, voire rectosigmoïdiscopie
 
Mesures hygiéno-diététiques:
- Développement des mesures d'hygiène (personnelle et collective)
 
Complications:
- Mégacôlon toxique avec perforation au cours d'une colite aiguë grave
- Rupture d'un abcès amibien du foie
- Colopathie fonctionnelle post-amibienne
 
Évolution et pronostic:
- Atteinte invasive non traitée fréquemment fatale
- Sous traitement, amélioration en quelques jours (en général)
- Possible persistance d'un syndrome du côlon irritable des semaines après un traitement efficace
 
Divers :
 
Pathologies associées:
- Fréquente association d'une amibiase et d'une infection intestinale bactérienne (shigellose) en zone d'endémie.
 
Facteurs liés â l'âge:
- Enfant: plus sévère en période néonatale
- Sujet âgé: plus sévère
- Autres: sans objet
 
Grossesse:
- Affection plus sévère au cours de la grossesse
- La plupart des traitements sont contre-indiqués, particulièrement au cours du premier trimestre (risque tératogène).
- Paromomycine parfois pour les atteintes non invasives (n'est pas absorbée)
 
Synonymes:
- Colite amibienne
- Dysenterie amibienne
 
Notes diverses:
- Eviction scolaire jusqu'à guérison clinique. Pas d'éviction pour les sujets contact
 
Auteur:
- R. Adam
 
Traduction -- adaptation:
- M. Bardou, J. Bellanger 
Mots clés de l'article : |

Dans la rubrique Guide des consultations

Aménorrhée

Aménorrhée

Ampullome vatérien

Ampullome vatérien
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Jeudi 01 Nov. 2018
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z