Santé et Médicament

FMC :: [ FMC ]

183330 lectures

Alcoolisme Intoxication Aiguë Et Chronique

Par admin19

Alcoolisme Intoxication Aiguë Et Chronique

Publié le Mercredi 21 Nov. 2012


Alcoolisme Intoxication Aiguë Et Chronique sur facebook
Excitation psychomotrice, Coma hypotonique, Convulsion, Macrocytose, Gamma GT, Syndrome confusionnel Regarder kb de psy : alcoolose et alcoolite



 

Diagnostic de l'intoxication aiguë

 

·         Ivresse simple ou typique :

  •  Ebriété = 0.8 à 2 g/L   :

⇒Excitation psychomotrice (désinhibition, logorrhée, euphorie alternant avec tristesse, familiarité)

⇒Haleine et vomissement œnolique

⇒Polyurie-polydypsie (inhibition sécrétion ADH par OH)

⇒Trouble du jugement, de la mémoire, de la vigilance

  •   Ivresse = 2 à 3 g/L    :

⇒Trouble majeur du jugement, de la mémoire, de la vigilance 

⇒Incoordination motrice = Sd cérébelleux

⇒Troubles du comportement : agressivité , désinhibé

⇒Mydriase, tachycardie

 

·         Ivresse atypique :

  •   Excitomotrice : Raptus impulsif et violent : hétéro-agressivité
  •   Hallucinatoire : Hallucinations visuelles et auditives dramatiques
  •   Délirante : Délire interprétatif : autodénonciation délirante avec menace suicidaire, persécution, jalousie, mégalomanie.
  •   Elles sont plus prolongés, se terminent souvent par un coma avec amnésie post critique, tendance à la récidive

 

·         Coma ethylique = > 4 g/l. → bilan à faire  :

  • Coma calme hypotonique sans signe de localisation (ROT diminués ou abolis)
  •  Hypothermie avec mydriase bilatérale peu réactive
  •   Polyurie, bradycardie, HypoTA (hypovol. absolue : polyurie, sueurs, vomissements ; relative : vasoD par OH)
  •   Crises convulsives traduisant l'hypoglycémie
  •  Eventuelle dépression respiratoire, respi stertoreuse

=> Toujours éliminer une autre cause ds le contexte : post traumatique, hypoglycémie, acidocétose

 

 

·         Complication d’une intox aigue massive    :

  •  Métabolique :

⇒Rhabdomyolyse (hyperK+, IRA)

⇒Hypoglycémie (=> convulsion) et acidocétose 

  •   Fonction vitale :

⇒Collapsus vasoplégique

⇒Dépression respi et pneumopathie d’inhalation

  •   Effet toxique direct forte quantité d’alcool :

⇒Hépatite alcoolique aigue

⇒Pancréatite alcoolique aigue

  •  Polyintox (médoc :IMV, toxique)

 

 

·         Biologie de l’intoxication aigue 

 

  •  Thrombopénie (aigue = toxicité médullaire directe ; chronique = hypersplénisme sur HTP)
  •   HLPN (! Hépatite OH aigue)
  •   Hypoglycémie
  •   Hyperkaliémie, Acidose
  •   Hémoconcentration => Déshydratation globale (DIC => ADH abaissé et DEC)
  •  Dosage d'alcool dans air expiré et alcoolémie

 

·         Toxicite de l’alcool :

  •  Augmente avec l’âge, grave chez l’enfant (dose létale ≥ 2g/L)
  •   Traitement  par Espéral (indication)
  •   autres médocs associés (ex : Carbamate : plus indiqué)

 


 

Traitement de l'intoxication aiguë

 

 

·         Ivresse simple :

  •  Repos, surveillance simple jusqu à régression des signes en 4 à 6 h, hydratation
  •   PAS DE PSYCHOTROPE

 

·         Ivrese atypique :

  •   Hospitalisation (Medecine ou Ψ, au besoin HDT, HO)
  •   Psychotrope IM : BZD (Valium) + Droleptan (NL)
  •   Réhydratation
  •   Prévention du Sd de sevrage au besoin (seulement si intox chronique avec suspicion d’alcoolodépendance)

 

·         Coma éthylique : traitement symptomatique

  •   Hospitalisation en urgence en réa, conditionnement, mesure de prévention de Réa
  •  LVAS, O2, ventilation mécanique
  •   Réchauffement si besoin, ttt convulsion si besoin
  •   Resucrage si besoin => glucosé
  • Remplissage si besoin, Equlibre hydroélectrique
  •   Apport systématique de B1, B6, PP (apport glucosé après apport de vitamine)

 

 

Diagnostic de l'intoxication chronique

 

 

·         Interrogatoire :

  •   Consommation alcoolique hebdomadaire (> 280 g/ sem pr ? ; > 210 g/sem pr ?) => Consommateur à risque

 

·         Clinique    :

  •   Visage (congestif, érythrose faciale, telangiectasie, acné, rhinophygma, parotidose bilat)
  •   Conjonctives (injectés, ictériques, yeux globuleux, œdème palpébral inferieur)
  •   Langue (enduit jaunatre, rouge, tuméfiée)
  •   Tremblement : bouche, langue, extrémité à distance prise d’OH (matinal) => prise d'alcool matinale: Alcoolo- dépendance.

=> Ces 4 données interviennent ds une grille d’évaluation de Le Gô.

  •   Haleine énolique, malodorante
  •  Mauvaise hygiène
  •   Sueurs
  •   Anorexie, dénutrition, pituite matinale
  •   Trouble sexuel : impuissa           nce, baisse de la libido
  •   Insomnie, cauchemar, agitation, irritabilité, dépression
  •   Trouble de la mémoire, de l’attention, de perception
  •   Crampes, douleurs musculaires, Mie de Dupuytren

 

·         Biologie :

  •   Macrocytose > 100 fl ou µ3       => Délai pr se normaliser : 1 mois
  •   Gamma GT : > 28 ui /L ? ; > 38 ui /L ?     =>  :  1 à 2 sem
  •   Hyperlipidémie (HyperTG IV : 10 à 20 % des OH),
  •   A dose modérée, augent le taux d’HDL.
  •   Hyperuricémie
  •   Urée basse
  •   Rapport IgA/transferrine> 2 témoigne d'une atteinte hépatique alcoolique au stade infraclinique.

 

·         Ne pas oublier de mentionner possible signes cliniques et biologiques S d’IHC, HTP et d’intox aigue.

 

 

 

Pathologies liées à la consommation d'alcool en France

 

 

Digestive

Hépatique

Métaboliques

Hémato

Cancer

-Gastrite, RGO

-RVOesophagienne

-pancréatite A / PCC

-parotidomégalie

-parotidite

-Stéatose

-Hépatite AA

-Cirrhose et ses

 complications

-CHC

-Hépatome

-hypoglycémie

-hyperTG, Σde Zieve

-hyperuricémie

-carence vitaminiq : folate, B1, B6

-acidocétose : OH + jeûne

Thrombopénie

Leucopénie, HLPN

Carence en folates

Tble coag(IHC)

Macrocytose

K œsophage

K VADS

K estomac: cardia

CHC

CardioV

Grossesse

Neuro psy => Q 222

Sociale

Sexuelle

CMNO

ACFA

Protecteur athérome : élève HDL à faible dose

 

Malformation, RCIU, dysmorphie CF,

retard mental

Avortement, préma, hypotrophe, HRP

Polyneuropathie, NORB

DT, Démence, convulsions, HSD, dépression

Encéphalopathie GW

Σ de Korsakoff

Marchiafava Bignami

Violence, sévices à enfants

Tentative de Suicide

Absentéisme

ADT et AVP

Delinquance

Impuissance

↓ libido

 

Mécanique

Dupuytren

 

 

 

Traitement de l'intoxication chronique

 

 

 

Source : Fiches Rev Prat, Med Line neuro, KB de psy, Impact HGE, RDP 98, 

Mots clés de l'article : |

Dans la rubrique FMC

Sclérose En Plaques

Sclérose En Plaques

Hypertension Intracrânienne

Hypertension Intracrânienne
Les avis des lecteurs

Votre réaction sur le sujet


Votre Pseudo


Votre mail


Message

* Les messages postés sont soumit a des conditions



Recevez chaque semaine sur votre boite de reception les dernieres actualités médicales.
Agenda Scientifique
Dossier
>Basique
Jeudi 01 Nov. 2018
Maladie et syndrome
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z